Mozart. Requiem - Lacrimosa. Dirigé par Léonard Bernstein

 

 

 

 

Le Requiem (forme à l'accusatif du latin requiés signifiant repos) ou Messe de requiem, connu aussi en latin sous le nom de Missa pro defunctis ou Missa defunctorum est un service liturgique de l'Église catholique romaine. Cette messe est une prière pour les âmes des défunts et a lieu juste avant l'enterrement ou lors de cérémonies du souvenir. Ce service est parfois observé par d'autres Églises Chrétiennes comme les Églises Anglicane et Orthodoxe. Son nom vient des mots d'ouverture de l'Introït : Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis (donne-leur, Seigneur, le repos éternel, et que la lumière incréée les illumine).

 

Requiem est aussi le nom de nombreuses compositions musicales utilisées lors du service liturgique ou comme pièce de concert. À l'origine, ces compositions musicales classiques de requiem étaient réellement jouées pendant le service funèbre avec des chants. Ce mode d'exécution est à présent rare.

 

Le Requiem débute par une introduction instrumentale sur sept mesures, dans laquelle les bois (d'abord les bassons, puis les cors de basset) présentent le thème principal de l'œuvre dans un enchaînement entrelacé. Le modèle en est l'hymne composée par Georg Friedrich Händel (chœur The ways of Zion do mourn extrait de l'hymne funéraire pour la Reine Caroline, HWV 264), facile à retenir surtout car il s'agit d'une suite montante de noires. Dans plusieurs phrases de l'œuvre on trouve des références à ce passage, notamment dans les coloraturas de la fugue du Kyrie et la conclusion du Lacrimosa. Tout ce réseau de références est d'une grande importance dans l'œuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



25/05/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres