Recuerdos de la Alhambra


 
 

Le compositeur :

Francisco Tárrega est né le 21 novembre 1852 à Villarreal, dans la province de Castellón en Espagne. Son père, Francisco Tárrega Tirado, était huissier, sa mère, Antonia Eixea, mourut alors que Francisco était très jeune. Francisco tomba dans un canal d'irrigation dans sa prime jeunesse, altérant sa vue de manière définitive. Partiellement à cause de cet incident, la famille déménagea à Castellón et l'inscrivit en classe de musique. Ses deux premiers professeurs de musiques, Eugeni Ruiz et Manuel Gonzalez, étaient aveugles.

 

Peu après une tournée de concerts à Valence, Tárrega rencontra une riche veuve, Conxa Martinez, qui lui devint un patron de valeur. Elle l'autorisa ainsi que sa famille à occuper sa maison à Barcelone, où il écrivit la plupart des ses meilleures œuvres. Plus tard elle le fit aller à Grenade, où le guitariste conçut le thème de son fameux Recuerdos de la Alhambra, qu'il composa à son retour et dédia à son ami Alfred Cottin, un français qui lui organisait ses concerts à Paris.

 

En 1900 Tárrega visita Argel, où il entendit un rythme répétitif sur un tambour arabe. Le matin suivant, il composa sa fameuse Danza Mora basée sur ce rythme de tambour.

 

A partir de la fin des années 1880 jusqu'en 1903, Tárrega continua de composer, mais limita ses concerts à l'Espagne. Vers 1902, il se coupa les ongles et créa une sonorité qui devait devenir typique des guitaristes associés à son école. L'année suivante il vint en tournée en Italie, donnant des concerts à grand succès à Rome, Naples, et Milan.

 

En janvier 1906, il fut affecté d'une paralysie du côté droit, et bien qu'il retrouvât par la suite son niveau de concertiste, il ne récupéra jamais complètement. Il finit son dernier travail, Oremus, le 2 décembre 1909. Il mourut treize jours plus tard à Barcelone, le 15 décembre 1909.



04/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres